Réadaptation de l'aglodystrophie

L’algodystrophie est un trouble particulier qui peut atteindre n’importe qu’elle partie d’un membre. C’est un syndrome douloureux régional chronique qui survient souvent après un traumatisme (même minime) ou une complication chirurgicale.

L’algodystrophie implique le système nerveux autonome (afférentes du système nerveux sympathique). Même si ce syndrome est toujours mal connu, la littérature médicale établit tout de même une liste de traitements favorables. Le Centre de Physiothérapie et de Réadaptation Montclair offre un programme de réadaptation particulier à l’algodystrophie. Le programme comprend des traitements réguliers 3 à 5 fois par semaine. Notez que la prise en charge précoce est favorable au rétablissement (immédiatement après l’établissement du diagnostic).

La rééducation a pour but de diminuer les douleurs et lutter contre l’œdème et la raideur du membre atteint, limiter les troubles trophiques et de maximiser la fonction. Le principe de base de la rééducation est d’obtenir et de maintenir la mobilité articulaire dans une zone sans douleur.

Elle doit donc être douce et donc souvent prescrite de façon prolongée (souvent plus de 12 semaines). Le programme du Centre de Physiothérapie et de Réadaptation Montclair comporte les éléments suivants :

 

PHYSIOTHÉRAPIE :

  • éducation en terme d’œdème (c.-à-d. : élévation du membre atteint, diminution de la mise en charge etc.) ;

  • bains alternés et/ou écossais (chaud-froid) ;

  • thermothérapie (fomentations chaudes/paraffine) ;

  • mobilisations articulaires douces ;

  • exercices spécifiques de souplesse (mobilité active et passive) ;

  • exercices spécifiques de renforcement ;

  • exercices spécifiques d’endurance musculaire ;

  • programme cardio-vasuclaire ;

  • programme de santé physique général (non spécifique au membre atteint) ;

  • massage (circulatoire et superficiel visant les contractures) ;

  • pressothérapie ;

  • électrothérapie.

ERGOTHÉRAPIE conventionnelle et santé mentale :

  • mécanique corporelle et hygiène posturale ;

  • adaptation des tâches ;

  • conservation d’énergie ;

  • programme de désensibilisation ;

  • orthèses de repos et orthèses dynamiques ;

  • gestion de la douleur allodynique ;

  • gestion active de la douleur au site primaire et secondaire de l’algodystrophie ;

  • conseils pour améliorer le sommeil ;

  • conseils pour la gestion de stress (au besoin) ;

  • techniques de distraction et de relaxation ;

  • conseils pour la gestion des émotions ;

  • techniques d’hypnose et d’induction.

À DOMICILE :

  • préparation et enseignement d’un programme de mobilisation à domicile ;

  • préparation et enseignement des méthodes antalgiques à domicile (c.-à-d. : bains) ;

 

Chaque programme de réadaptation est taillé au profil spécifique du client. Notez que l’évolution du syndrome dure plusieurs mois. Dans 60-75% des cas, elle disparaît sans séquelles en 6-12mois. Dans 25-40% des cas, elle peut durer plus longtemps (jusqu’à 2 ans) et laisser des séquelles définitives, en particulier la raideur.